Le Guide des Rues de Sainte-Adresse

L'APSA a publié, le 1er octore 2013, un Dictionnaire historique des rues de Sainte-Adresse. Il est actuellement en vente auprès de la librairie LA GALERNE au Havre.

Précédé d'une étude de la voirie dès l'apparition du cadastre de 1828, et sur les grands axes de communications, ce guide est agrémenté d'un support iconographique volumineux et inédit. Vous trouverez, dans les lignes suivantes, quelques éléments de ce livre.

 

                          Guide

RUE DU ROI-ALBERT

Longueur : 450 m.

Dès sa création en 1867, le chemin de Grande communication 32, qui relie sur une longueur totale de 2.800 m la rue des Bains aux phares, érigés à l’extrémité ouest du cap, a été communément nommé « route de la Hève » sans que cette appellation ait été officiellement délibérée par le conseil municipal. Justifiant sa demande par l’augmentation importante des habitations qui avaient été créées le long de cette voie, et la difficulté qui résultait de ce fait à servir convenablement sa clientèle, le service des Postes et Télégraphes dépose une demande de division de désignation auprès des services municipaux. Par délibération du 27 février 1910, le conseil prend la décision de conserver pour la section inférieure de cette voie, qui s’étend de la rue des Bains à la place Frédéric-Sauvage nouvellement créée, la désignation de « route de la Hève », indiquant dans ce nom la direction du cap.

Cependant, à la suite de la défaite de la Belgique face aux armées allemandes à l’été 1914, le gouvernement belge demande asile à la France et s’installe jusqu’à la fin du conflit à Sainte-Adresse dans le bâtiment du Nice Havrais. Par sa délibération du 8 novembre 1914, le conseil municipal de Sainte-Adresse décide de renommer la « route de la Hève » en « rue du Roi-Albert », honorant ainsi le roi des Belges Albert Ier (1909-1934) et son épouse la reine Elisabeth (voir ce nom) en leur attribuant des noms de rues de la commune.

Edifices remarquables : Maison (n°3), Villas (n°14), (n°20), (n°26), (n°28), (n°30), (n°36), Villa des Baigneuses (n°38), Villa Saint-Georges (n°44).

  Plan 1830

ESPLANADE DES ANCIENS-COMBATTANTS.

Ce périmètre est situé entre les rampes d’accès à l’église Saint-Denis et la rue Albert-Dubosc devant la place Masquelier, ainsi nommé par délibération du conseil municipal du 27 septembre 2004.

A remarquer : une plaque en hommage à Michel Lieury, pilote des Forces françaises libres, héros dionysien de la Seconde guerre mondiale, et bienfaiteur de la commune.

 

RUE GUILLAUME-APOLLINAIRE

Longueur : 111 m.

Part de la rue Ambroise-Croizat (Le Havre) vers le sud.

Du nom du poète et écrivain français (1880-1918) ; ce nom a été accepté par le conseil municipal de Sainte-Adresse, à la demande de la mairie du Havre, dont dépend la plus grande partie de cette voie.